Pierrot d’Asnières

Philippe Avron

Avec Philippe Avron

  • Accueil
  • les 15, 16 et 17 novembre 1979
  • Théâtre Jean Vilar

C’est un révolté, c’est un anxieux. Il fait partie d’une race qui disparaît. Comme les Peaux-Rouges ; elle disparaît devant une race beaucoup plus adaptée à la machine, à la pensée pure. Il est artisan. Artiste...

Pierrot d’Asnières - il y a aussi des Pierrettes d’Asnières, c’est pas une question de sexe - n’est pas né de l’imagination mais de l’observation et d’une certaine complicité.
A chaque fois que j’ai rencontré ce personnage, il m’a fasciné : mon grand-père paternel, Briard à l’armée, Gilbert de Chambourcy, Mireille de Clichy-la-Garenne, titis parisiens, arlequins de Bergame, ketjes de Bruxelles, ils ont des points communs. Leur pensée est physique. Comme leur générosité ou leur métier. Ni patrons, ni prolétaires, ils ont toujours des gens au-dessus et des plus cons qu’eux. Ils sont typos, marrants,sportifs, révoltés, racistes, citoyens du monde, facteurs, phallocrates, fantassins, philosophes, coiffeuses, chômeurs. Ils aiment rire, imiter, se moquer, ils ne peuvent pas dominer. C’est pourquoi ils sont vulnérables et peut-être en voie de disparition.

Suite du résumé

Sur le plan corporel, Pierrot d’Asnières, Pierrot se sert de son corps : il fait du vélo, il est mécano.. il dit un moment : "Tout est dans les reins". Mais aussi quand il se sert de sa pensée. Elle n’est pas intellectuelle. Elle est fabriquée de quelque chose qui passe dans son corps, mais il peut s’attaguer, et il s’attaque, à n’importe quelle grande pensée : le cartésianisme, la marxisme, la poésie, le capitalisme...
Il a son idée sur tout. Il est original dans sa démarche. On peut imaginer que c’est le type de toutes les révolutions, le fantassin de la guerre 14, on peut imaginer que c’est un marginal au chômage actuellement, qui n’adhère à rien mais est capable de donner sa vie pour quelque chose...

Toute la distribution

Auteur Philippe Avron-Avec Philippe Avron

Calendrier des représentations

jeudi 15 novembre 20h00
vendredi 16 novembre 20h00
samedi 17 novembre 20h00
Facebook YouTube Twitter instagram

Atelier Théâtre Jean Vilar | 1348 Louvain-la-Neuve - Belgique

Administration : 010/47.07.00 - info atjv.be
Réservations : 0800/25.325 - reservations atjv.be