Petrouchka et L’Oiseau de feu

d' Igor Stravinsky

Avec Joris Baltz, Léonard Berthet-Rivière, Mylena Leclercq, Vojtěch Rak, Lisard Tranis, et, en alternance, Nolan Decreton, Maxence Lorentz, Tom Van De Weghe
Chorégraphie et mise en scène José Besprosvany
Scénario Laurent Brandenbourger

  • Création
  • 7 au 13 février 2019
  • Aula Magna

A voir en famille !
Danse

Après une Antigone très réussie en 2017, le chorégraphe José Besprosvany revient avec une création inédite mêlant le nouveau cirque, la danse et la musique. Un spectacle en deux parties, deux ballets de Stravinsky, deux histoires représentées par les corps en mouvement d’interprètes de haut niveau. La promesse d’un moment féerique à voir en famille.

Petrouchka s’inspire d’un conte folklorique russe qui raconte le destin d’une poupée dotée de vie et d’amour. Sur scène, le danseur-acrobate devient une marionnette humaine. Au cœur de cette première partie : la manipulation. Quatre personnages explorent ce thème dans un thriller qui rappelle à la fois les récits d’espionnage, les fêtes populaires russes et le théâtre comique.

Autre ballet de Stravinsky, L’Oiseau de feu est basé sur un conte national russe. José Besprosvany en propose ici une nouvelle interprétation tout en respectant la composition musicale. L’Oiseau de feu s’inspire des mythes du phénix qui renaît de ses cendres, et d’Icare, allégorie de l’homme qui se croit plus fort que la nature. Cette deuxième partie de spectacle explore la verticalité, la pesanteur (et l’envie d’y échapper !).

Suite du résumé

Formé à l’école Jacques Lecoq à Paris et à l’école de Maurice Béjart à Bruxelles, José Besprosvany mène avec sa compagnie une réflexion et une recherche autour de la création chorégraphique et théâtrale.

Toute la distribution

d' Igor Stravinsky-Avec Joris Baltz, Léonard Berthet-Rivière, Mylena Leclercq, Vojtěch Rak, Lisard Tranis, et, en alternance, Nolan Decreton, Maxence Lorentz, Tom Van De Weghe-Porteurs Chris Baltus, Robert Bui-Chorégraphie et mise en scène José Besprosvany-Scénario Laurent Brandenbourger-Scénographie François Prodhomme-Conception costumes Catherine Versé-Réalisation costumes Bert Menzel-Lumières Marco Forcella-Composition prologue musical Fabian Fiorini-Maquillages Pénélope Daloze-Assistanat à la mise en scène Benjamin Vanslembrouck-Accessoires Christelle Demay-Coaching magie Pierre Dherte-Coordination technique David Coppe

Une production d’IDEA asbl, en coproduction avec le Théâtre Royal du Parc, l’Atelier Théâtre Jean Vilar, Charleroi Danse et DC&J Création. Avec le soutien du Tax Shelter du Gouvernement fédéral belge et d’Inver Tax Shelter. Avec l’aide du Centre des Arts Scéniques.

La première partie est une libre inspiration du ballet Petrouchka, musique d’Igor Stravinsky, scénario d’Alexandre Benois, chorégraphie de Michel Fokine.

Calendrier des représentations

jeudi 07 février 19h30
vendredi 08 février 20h30
samedi 09 février 19h00
dimanche 10 février 16h00
mardi 12 février 13h30 Scolaire
mardi 12 février 20h30
mercredi 13 février 20h30

Photos

© Lander Loeckx © Lander Loeckx © Lander Loeckx © Lander Loeckx © Lander Loeckx © Lander Loeckx

Vidéos

Presse

Vos enfants ou petits-enfants vont adorer, en tout cas, la magie visuelle et le mystère des truquages circassiens. Et de toute manière, la musique de Stravinsky reste intacte, toujours aussi percutante (Petrouchka) et somptueuse (L’Oiseau de feu).
RTBF.be, D. M., 5/12/18

José Besprosvany revisite les deux classiques de Stravinsky pour en faire des pièces totalement nouvelles et des lectures personnelles. Entre danse, cinéma muet et performances aériennes.
Le Soir, G. M., 22/11/18

Spectacles sans paroles, ils entremêlent danse contemporaine et techniques circassiennes, avec un soupçon de magie, pour revisiter de fond en comble ces deux classiques russes. (...)
L’image qui reste gravée est la performance fascinante du danseur Lisard Tranis (...) Ses mouvements, ses déplacements respirent l’animalité et son regard nous captive.

L’Echo, C. B., 17/11/18

Toute la prouesse du spectacle repose sur un subtil équilibre : insuffler un regard neuf sur deux chefs-d’œuvre sans trahir la musique originale d’Igor Stravinsky. Et la magie opère : Petrouchka et L’Oiseau de feu racontent deux nouvelles histoires, poétiques et lumineuses.
La Libre, S. B., 17/11/18

Facebook YouTube Twitter instagram

Atelier Théâtre Jean Vilar | 1348 Louvain-la-Neuve - Belgique

Administration : 010/47.07.00 - info atjv.be
Réservations : 0800/25.325 - reservations atjv.be