Reste la lumière (nouvelle création)

Angélique Ionatos

Avec Angélique Ionatos, Gaspar Claus, Katerina Fotinaki

  • Saison 2015 -2016
  • Concert
  • 2 octobre 2015
  • Aula Magna
  • Durée : 1h30

Prendre sa guitare

Avec une vingtaine d’albums et au moins autant de spectacles à son actif, Angélique Ionatos est devenue une figure incontournable et singulière de la scène internationale.
La chanteuse, guitariste et compositrice qui partage sa vie entre la Grèce et la France, résiste aux étiquettes grâce à son parcours éclectique et passionné.

A vingt ans, Angélique Ionatos plonge dans l’œuvre des poètes grecs. Elle met ainsi en musique les mots du Prix Nobel Odysseus Elytis, de Sappho… mais elle ne se limite pas au panthéon des auteurs hellènes. Elle compose aussi sur des textes de Pablo Neruda, de Frida Kahlo ; elle chante Colette, Baudelaire. Toujours avide de nouvelles expériences artistiques, elle compose en 1997 un opéra pour le jeune public d’après un conte d’Oscar Wilde. En 2012, elle crée un spectacle en hommage à la Grèce Et les rêves prendront leur revanche…

Avec son nouvel opus Reste la lumière, elle témoigne en filigrane d’un discours politique porté par la vision d’une Grèce sous pression. Son engagement est celui de l’ouverture, de l’acceptation des angoisses pour mieux les combattre, notamment par la transmission de sa culture natale. Une œuvre sombre mais pleine d’espoir transcendée par la force de ses convictions.

Nous sommes très heureux d’accueillir cette grande dame de la musique pour la première présentation en Belgique de son nouveau spectacle. Une date unique à Louvain-la-Neuve et une occasion en or de vibrer avec Angélique Ionatos.

Suite du résumé

Sa nature est celle d’une orfèvre, d’une joaillière. Elle ne jette pas dans l’air un geste de musique tracé les yeux fermés, mais fait survenir des bijoux, des médailles, des émaux, des miracles de sophistication et d’équilibre, des épiphanies éclatantes et précieuses.
Extrait d’un portrait d’Angélique Ionatos réalisé par Bertrand Dicale, auteur et journaliste.

La voix inaltérable, d’un grave presque rauque, d’Angélique Ionatos en fait la plus grande chanteuse de la diaspora grecque. Peut-être aussi, tout simplement, avec Nena Venetsanou la plus grande voix de la Grèce.
Les Inrockuptibles, O. B., 1/01/01

Des coups de foudre qui durent, il y en a. Une fois qu’on a connu le bonheur rare d’entendre la magnifique et bouleversante voix d’Angélique Ionatos on ne peut plus s’en passer.
Le Journal de Montréal, A. V.

Toute la distribution

Auteur Angélique Ionatos-Avec Angélique Ionatos (chant et guitares), Gaspar Claus (violoncelle), Katerina Fotinaki (guitare)-Son Thierry Legeai-Lumières Ingrid Chevalier

Une production du label Accords Croisés.

Ecoutez un extrait


"Optimisme - Et si l’arbre brûle", premier extrait du nouvel album

// sortie le 23 octobre prochain
// première date de spectacle à Louvain-la-Neuve !

Facebook YouTube Twitter instagram

Atelier Théâtre Jean Vilar | 1348 Louvain-la-Neuve - Belgique

Administration : 010/47.07.00 - info atjv.be
Réservations : 0800/25.325 - reservations atjv.be