Légendes à venir

Nazim Hikmet, Aziz Nezim, Vedat Sinan

Avec Mehmet Ulusoy

  • Saison 1973 -1974
  • Accueil
  • Le 6 mars 1974
  • Atelier Théâtral Louvain

Par le Théâtre de Liberté

Le Théâtre de Liberté est l’initiative d’un groupe de personnes venues du Théâtre de l’Ouvrier (Iscinin Tiuatrosu), l’un des principaux théâtres de rue de Turquie.

Le Théâtre de rue en Turquie est né en 1968 avec le Théâtre d’Action pour la Révolution (Devrim Için Hareket Tiyatrosu D.I.H.T). Le premier spectacle de rue du DIHT, "Kopru" (Le Pont) dont le sujet est le fameux pont reliant le côté européen au côté asiatique sur le Bosphore, a eu lieu dans les quartiers de bindonvilles à détruire pour la construction du pont. "Kopru" a été suivi par "Grev" (Grève).

Tandis que le DIHT poursuit ses activités, huit de ses fondateurs ont collaboré avec un autre groupe : ils ont présenté un spectacle pour l"’anniversaire d’un syndicat progressiste. Ce spectacle unique intitulé "Isgal" (L’Occupation), auquel ont participé aussi cinquante ouvriers, fut représenté dans un grand gymnase devant cinq mille ouvriers. Ainsi naquit le groupe Istanbul Sorak Oyunculart (Les comédiens de rue d’Istanbul) qui fut à l’origine du Théâtre de l’Ouvrier.
Depuis le 12 mars 1971, la Turquie vit sous la botte des militaires et sous un régime d’exception. L’équipe du Théâtre de l’ouvrier a pris le chemin de l’exil et créé le Théâtre de Liberté à Paris.

Suite du résumé

Mehmet et ses comédiens turcs et français présentent Légendes à venir, légendes turques bien sûr, contes turcs mimés, joués, chantés, pleurés presque. Contes populaires, càd anciens, mais perpétuelle source vive de l’histoire d’un peuple. Musique turque, rauque et émouvante. Musique simple d’un pays grillagé, pris dans les filets de l’oppression. Nos mots ne sauraient dire le poids des leurs quand de l’oppression et de l’exploitation resurgissent l’espoir et la joie.
On ne peut qu’aimer ce spectacle fait de chair meurtrie et de luttes séculaires. On ne peut qu’aimer cette symphonie en noir, rouge et blanc, peuplée de grands chiffons, de grosses têtes de marionnettes et d’êtres généreux. On pense aux "Bread and Puppets." La comparaison se soutient. Mehmet et ses comédiens savent donner une couleur d’homme à la liberté.

La tradition et la révolte : des images percutantes
"Légendes à venir", beau titre un peu sérieux, est le spectacle précurseur du "Nuage amoureux". Tous ceux qui l’ont vu à Paris et ailleurs en ont préféré d’un peu la spontanéité, l’imagination directe aux superbes bidons lyriques du "Nuage amoureux", peut être plus appliqué, plus enseignant. Trêve de comparaisons, nous avons envie de revoir Mehmet Ulosoy, de réentendre cette voix et celles de ses acolytes dire la poésie aventurière et prospective de Nazim Hikmet et Aziz Nezin, ces bardes turcs dont on parle à mots couverts dans les rues d’Izmir et d’Istanbul, avec émotion dans les cafés turcs de Schaerbeek et de Saint-Josse. Nous voudrions connaître le poète qui provoquerait chez nous un tel engouement populaire.

A propos de "Légendes à venir", Caroline Alexander écrivait dans l’Express : "Le Théâtre de Liberté" que dirige Mehmet, jeune turc en exil, ancien assistant de Strehler, dose avec charme et férocité les appels à la révolution et la nostalgie des contes populaires... Accessoires simples, langage direct, rauques mélopées, la poésie, la poésie et la politique, sont au même rendez-vous."

Toute la distribution

Auteur Nazim Hikmet, Aziz Nezim-Avec Mehmet Ulusoy-Auteur Vedat Sinan

Facebook YouTube Twitter instagram

Atelier Théâtre Jean Vilar | 1348 Louvain-la-Neuve - Belgique

Administration : 010/47.07.00 - info atjv.be
Réservations : 0800/25.325 - reservations atjv.be