La Peste

Albert Camus

Adaptation et mise en scène Fabrice Gardin
Avec Ronald Beurms, Frédéric Clou, Toussaint Colombani, Bruno Georis, Sébastien Hébrant, David Leclercq, Freddy Sicx, Fabio Zenoni

  • Création
  • 3 au 14 mars 2020
  • Théâtre Jean Vilar
  • Durée : 1h40 sans entracte

Chronique de la lutte de la Résistance contre le Nazisme, peste brune qui ravage l’Europe, La Peste interroge notre époque, tant le texte nous invite à comparer les faits et la montée du populisme des années 1930 avec notre actualité. Mais au-delà, Camus réfléchit au sens de l’existence humaine et à la manière de l’accepter.

Adaptation originale du roman d’Albert Camus publié en 1947, le spectacle raconte la vie quotidienne des habitants pendant une épidémie qui frappe la ville d’Oran, la coupant du monde extérieur.
Fabrice Gardin s’entoure de huit comédiens et d’un musicien pour donner vie à ce récit humaniste qui exprime la nécessité de l’engagement. Car Camus en est persuadé, c’est la force du collectif qui changera le monde, il n’y a pas de fatalité. Le spectacle nous encourage à l’action et à la résistance pour combattre les fléaux contemporains.

Suite du résumé

Monter La Peste, c’est, à la suite de Camus, ne pas s’inscrire dans le « silence déraisonnable du monde » mais plutôt s’ancrer dans un mouvement de réflexion et de mise en garde pour les générations futures.
Fabrice Gardin

Ce qu’on apprend au milieu des fléaux, c’est qu’il y a dans les hommes plus de choses à admirer qu’à mépriser.
Albert Camus

Les à-côtés
- Rencontre avec les artistes jeudi 12/03
- Introduction au spectacle vendredi 13/03 à 19h45

Toute la distribution

Auteur Albert Camus-Adaptation et mise en scène Fabrice Gardin-Avec Ronald Beurms, Frédéric Clou, Toussaint Colombani, Bruno Georis, Sébastien Hébrant, David Leclercq, Freddy Sicx, Fabio Zenoni-Musicien Luc Van Craesbeeck-Scénographie Lionel Lesire-Costumes Françoise Van Thienen-Lumières Félicien Van Kriekinge-Assistante à la mise en scène Sandra Raco

Une production du Théâtre Royal des Galeries, en coproduction avec l’Atelier Théâtre Jean Vilar, La Coop asbl et Shelter Prod. Avec le soutien de taxshelter.be, ING et du Tax Shelter du Gouvernement fédéral belge.

Calendrier des représentations

mardi 03 mars 20h30
mercredi 04 mars 20h30
jeudi 05 mars 13h30 Scolaire
jeudi 05 mars 19h30
vendredi 06 mars 20h30
samedi 07 mars 19h00
mardi 10 mars 13h30 Scolaire supplémentaire
mardi 10 mars 20h30
mercredi 11 mars 20h30
jeudi 12 mars 19h30 Rencontre avec les artistes
vendredi 13 mars 20h30 Introduction au spectacle
samedi 14 mars 19h00

Photos

© Isabelle De Beir © Isabelle De Beir © Isabelle De Beir © Isabelle De Beir © Isabelle De Beir © Isabelle De Beir

Vidéos

Presse

Le pari est osé (...) mais Fabrice Gardin le relève avec intelligence et humilité. (...)
Servie par une belle distribution de comédiens, cette version de
La Peste permet à tous, tant aux spectateurs avertis qu’à ceux qui ne connaissent pas le roman, d’apprécier l’œuvre de Camus. Et surtout de se rappeler que l’homme demeure un levier d’action et de résistance indispensable, rempart contre la montée des extrêmes tapis dans les recoins de l’Histoire.
La Libre, S. B., 14/10/19

L’œuvre de Camus portée à la scène rappelle que la maladie n’est pas éradiquée. Le spectacle (...) constitue incontestablement une originalité. (...) Sa réalisation est persuasive et surtout respecte parfaitement l’esprit de l’œuvre. Elle ne manque certainement pas d’induire une résonnance avec notre époque.
L’Eventail, J.-C. D., 18/10/19

La mise en scène de Fabrice Gardin pénètre le spectateur, lui fait ressentir les émotions, l’oppression de l’attente et de la crainte d’être le suivant (...). À la guitare ou au piano, [un musicien sur scène] traduit les émotions en mélodies, les rendant encore plus réelles et encore plus touchantes.
Les acteurs sont à la hauteur d’un tel chef-d’œuvre malgré la complexité du sujet. Leur interprétation touche là où il faut, de façon dure comme l’exige le récit, mais de façon juste.
(...) Une adaptation réussie.

Le Suricate, C. G., 18/10/19

Fabrice Gardin adapte le roman d’Albert Camus. Impossible de ne pas voir un écho avec notre époque dans cette histoire de virus que l’on croyait disparu mais qui ressurgit et contamine les peuples. (...) Comme des phares dans l’obscurité, Sébastien Hébrant (Rieux) et David Leclercq (Tarrou) entraînent une distribution foisonnante, portrait d’une humanité qui se débat confusément face à l’abject.
Le Soir, C. M., 25/10/19

En adaptant ce long récit à la scène, Fabrice Gardin s’est efforcé de mettre en valeur les messages de Camus et la complexité de ses personnages, dans un spectacle dynamique et fluide.
Demandez le programme, J. C., 26/10/19

Facebook YouTube Twitter instagram

Atelier Théâtre Jean Vilar | 1348 Louvain-la-Neuve - Belgique

Administration : 010/47.07.00 - info atjv.be
Réservations : 0800/25.325 - reservations atjv.be