L’Ecume des jours

Boris Vian

Mise en scène et adaptation Emmanuel Dekoninck
Avec Antojo, Emmanuel Dekoninck, Steve Driesen, Marie Du Bled, Fanny Dumont, Gilles Masson, Violette Pallaro, Nancy Philippot, Aurélien Ringelheim, Julien Vargas

  • Saison 2013 -2014
  • Accueil
  • 21 et 22 novembre 2013
  • Centre Culturel d'Ottignies-LLN
  • Durée : 1h45

L’amour, l’imaginaire et Duke Ellington

Chick a fait la connaissance d’Alise à une conférence de Jean-Sol Partre, son idole. Et, entre ces deux-là, il y a de l’amour dans l’air. Envieux, Colin veut, lui aussi, rencontrer une jolie fille. Lors d’une fête, il tombe instantanément sous le charme de Chloé, tellement belle qu’on la dirait « arrangée par Duke Ellington ». Quelques pas de danse plus tard, c’est l’amour fou. Rapidement, ils décident de se marier. Mais leur bonheur sera de courte durée : un matin, le docteur Mangemanche diagnostique un nénuphar dans le poumon de Chloé…

Suite du résumé

Sur scène, neuf comédiens-musiciens - dont de très jeunes pour coller au plus proche de l’âge des personnages du roman - font exister cet univers radicalement poétique, guidés par une scénographie en mouvement constant. Le narrateur s’efface au profit de l’action. La recherche de plaisir omniprésente s’incarne par la danse et la musique avec des interprétations en live de mélodies de David Bowie, Queen ou encore de Faith No More. Une version modernisée, décoiffante, où les patins à roulettes côtoient les micros, pour mettre en scène l’essence de cette œuvre sur la jeunesse et son éternel anti-conformisme.

Après le Peter Pan de Loisel, Emmanuel Dekoninck adapte librement le roman culte de Boris Vian, et continue son exploration des univers imaginés. Et ce lauréat du Prix Jacques Huisman en 2009 connaît le défi que représente l’adaptation de L’Ecume des jours, lui qui incarnait brillamment Colin en 1999 dans une version présentée au Rideau de Bruxelles.

Dans la vie, il y a seulement deux choses : c’est l’amour, de toutes les façons, avec des jolies filles, et la musique de Duke Ellington. Le reste devrait disparaître, car le reste est laid, et la démonstration qui va suivre tire toute sa force du fait que l’histoire est entièrement vraie puisqu’elle a été imaginée d’un bout à l’autre.
Boris Vian

Les à-côtés
Le 21.11, à l’issue du spectacle, rencontre du jeudi avec la troupe.

Toute la distribution

Auteur Boris Vian-Mise en scène et adaptation Emmanuel Dekoninck-Avec Antojo, Emmanuel Dekoninck, Steve Driesen, Marie Du Bled, Fanny Dumont, Gilles Masson, Violette Pallaro, Nancy Philippot, Aurélien Ringelheim, Julien Vargas

Une coproduction de “Les gens de bonne Cie”, de la Comédie Claude Volter et de l’Atelier 210.
Une collaboration avec le Centre Culturel d’Ottignies-Louvain-la-Neuve – www.poleculturel.be

Photos

Photo : © Dominique Breda Photo : © Dominique Breda Photo : © Dominique Breda Photo : © Dominique Breda Photo : © Dominique Breda

Presse

L’Ecume des jours est d’une richesse exubérante, un marécage tendre et cruel plein de vérité où l’on plonge à pieds joints.
La Libre Belgique, septembre 2011

Facebook YouTube Twitter instagram

Atelier Théâtre Jean Vilar | 1348 Louvain-la-Neuve - Belgique

Administration : 010/47.07.00 - info atjv.be
Réservations : 0800/25.325 - reservations atjv.be