Présentation

En bref

En bref

L’Atelier Théâtre Jean Vilar, fondé en 1968 par Armand Delcampe, est installé depuis 1975 à Louvain-la-Neuve, au cœur du Brabant wallon. Cela fait près de 50 ans !

JPEG - 489.7 ko
Le Théâtre Jean Vilar

Théâtre de création, il se veut avant tout un théâtre de qualité accessible au plus grand nombre, dans la lignée de Jean Vilar (comédien, metteur en scène et directeur de théâtre français, fondateur du Festival d’Avignon et directeur du Théâtre National Populaire).

La programmation de l’Atelier Théâtre Jean Vilar se compose de créations et d’accueils, de spectacles classiques et contemporains, d’auteurs belges et étrangers. Comédiens chevronnés y côtoient jeunes acteurs sortant des écoles de théâtre.

JPEG - 337.2 ko
Le Théâtre Blocry

Au fil de ses 49 ans d’existence, l’ATJV a pu démontrer son importance sur la scène francophone en Belgique, mais aussi à l’étranger. Il est aujourd’hui l’une des grandes institutions théâtrales européennes.

Durant la saison 2008-2009, Armand Delcampe quitte ses fonctions de directeur.
La direction de l’Atelier Théâtre Jean Vilar est confiée à Cécile Van Snick.


Les spectacles sont principalement présentés dans trois salles : le Théâtre Jean Vilar, le Théâtre Blocry et l’Aula Magna.

Historique

Historique

La Ferme de Blocry

L’Atelier prend d’abord ses quartiers à la ferme de Roobroeck, actuellement désignée sous le nom de Ferme de Blocry. Armand Delcampe raconte :

« Quand je suis arrivé à la Ferme de Blocry, il y avait encore du foin dans la grange, du fumier dans la cour et des porcs dans la porcherie. Il n’y avait pas un seul bâtiment aux alentours. (…) Un chapiteau était monté à côté de la ferme. Il n’y avait que 2 000 à 3 000 personnes dans la ville. »

JPEG - 97.7 ko

En cinq mois, l’Université aménage cette ferme pour que puissent s’y dérouler toutes sortes d’activités culturelles. Les modifications apportées au bâtiment furent réduites au minimum afin de respecter l’aspect antérieur de l’habitation. L’Atelier théâtral partage le lieu avec deux écoles de théâtre : le Centre d’études théâtrales (C.E.T.), unité d’enseignement et de recherche universitaires, et l’Institut des Arts de Diffusion (I.A.D.), école de formation de comédiens.

Etudiants, professeurs, troupes de passage étaient logés dans sept petites chambres. Celles-ci furent par la suite aménagées pour accueillir les bureaux de l’administration de l’Atelier Théâtre Jean Vilar, en 2001.

La salle du Théâtre de Blocry, à l’aspect intime et agréable, pouvait alors accueillir 220 personnes. L’étude et la surveillance de la réalisation de cette salle ont été confiées au Bureau d’Etude de Scénographie d’Arik Joukovsky.

JPEG - 113 ko

Mais cette petite salle devient vite trop étroite et il s’avère nécessaire de trouver des possibilités d’extension à l’extérieur de la Ferme : un chapiteau de 600 à 1200 places est planté sur le terrain vague voisin et le Centre Sportif loue ses vastes gymnases pour accueillir les étudiants.

A noter que, durant l’été 2004, des améliorations ont encore été apportées à la salle du Blocry pour le confort des spectateurs : mise au point du système d’aération et modification des gradins. Ces transformations ramènent à 116 places la capacité de la salle.

Le Théâtre Jean Vilar

Dans l’esprit de beaucoup de gens, le nom de Jean Vilar évoque le T.N.P. (Théâtre National Populaire) et le Festival d’Avignon.

Dorénavant, Jean Vilar sera également associé à la grande salle de l’Atelier théâtral de Louvain-la-Neuve, dont la responsabilité a été confiée à Armand Delcampe. Ce dernier a en effet été fortement influencé par l’expérience théâtrale du T.N.P. et a pour volonté de suivre les pas de Jean Vilar en proposant un théâtre de qualité à offrir au plus grand nombre. Il ouvre ainsi son théâtre à un public « populaire » et non à une poignée d’initiés.

Pour Armand Delcampe, le théâtre est une vocation, lui qui a eu la chance de découvrir le Théâtre National Populaire alors qu’il était encore enfant. « Cela a été le point de départ, le révélateur, souligne-t-il, on ne doit jamais oublier lorsqu’on fait du théâtre qu’il y a peut-être, perdu dans la foule, au fauteuil 414, un adolescent dont on va bouleverser la vie pour toujours. »

L’Atelier théâtral commence à se sentir un peu à l’étroit dans la salle du Blocry. Avec ses 220 places, elle devait souvent céder la place à un chapiteau qui permettait d’accueillir une plus large audience. Une plus grande salle devenait donc nécessaire, aussi pour programmer des spectacles requérant un grand plateau, et des équipements techniques et mécaniques plus élaborés.

JPEG - 77.3 ko

Cette salle si longtemps attendue est enfin ouverte à Louvain-la-Neuve, dans le centre urbain. Sa construction est confiée à l’architecte belge Jean Potvin. Le scénographe Arik Joukovsky, qui était depuis le début le conseiller en scénographie de l’Atelier théâtral est désigné pour l’aménagement scénographique et technique de cette salle.

Et pourtant, au départ, cet espace était destiné à accueillir un restaurant universitaire. Le Théâtre Jean Vilar est né d’un accident de parcours à l’emplacement d’un self-service !

Soutenu par l’Université et par Michel Woitrin, fondateur de la ville nouvelle, le Théâtre Jean Vilar (654 places) peut enfin être inauguré en janvier 1979, avec le spectacle En attendant Godot de Beckett, dans une mise en scène de Otomar Krejca avec Rufus, Michel Bouquet, George Wilson et André Burton.

Depuis lors, de nombreux spectacles s’y sont succédé, rassemblant un public toujours plus grand, proposant des mises en scène et des compagnies nouvelles.

Un rayonnement international

L’Atelier Théâtre Jean Vilar peut se targuer d’un réel rayonnement international et de fréquentations records.

Théâtre de créations, il a en effet monté depuis 1975, sur fonds propres ou en coproduction, 140 spectacles, de toutes dimensions artistiques, qu’il a montrés partout en Belgique, à travers toute l’Europe ainsi qu’au Canada. Citons par exemple Le Cercle de craie caucasien de Bertolt Brecht, Six personnages en quête d’auteur de Luigi Pirandello, Fin de partie de Samuel Beckett, Le Bourgeois Gentilhomme, Le Malade imaginaire, Le Tartuffe ou l’imposteur de Molière, Maître Puntila et son valet Matti de Bertolt Brecht, Les Affaires sont les affaires d’Octave Mirbeau, ou plus récemment Démocratie de Michael Frayn et Les Femmes savantes de Molière…

Théâtre d’accueil, l’Atelier Théâtre Jean Vilar a invité les plus prestigieuses compagnies, les plus grands comédiens, les metteurs en scène et les scénographes contemporains les plus marquants. Citons Ariane Mnouchkine et son Théâtre du Soleil, Peter Brook, Otomar Krejca, Benno Besson, Michel Bouquet, Laurent Terzieff, Philippe Avron, Jérôme Savary, Pierre Dux, Tadeusz Kantor, Philippe Caubère, Pierre Santini, etc.

Quelques repères :

1961 Le Professeur Raymond Pouilliart et Armand Delcampe fondent le Théâtre Universitaire de Louvain (T.U.L.). Jusqu’en 1968, ils se consacrent à la création de pièces de Beckett, Gogol, Ghelderode, Dürrenmatt,... et à leur décentralisation en Belgique et à l’étranger. Le Théâtre Universitaire accueille également de nombreuses troupes dont le Théâtre National de Strasbourg, le Théâtre Antique de la Sorbonne, le Rideau de Bruxelles, ...
1966 Création de la revue Cahiers du T.U.L. qui deviendront en 1968 les Cahiers théâtre Louvain.
1968/1969 Ouverture du Centre d’études théâtrales - C.E.T.
Fondateurs : le Professeur Raymond Pouilliart et Armand Delcampe.
1968/1969 Armand Delcampe fonde l’Atelier théâtral.
1975 Transfert de l’ensemble des activités à Louvain-la-Neuve.
L’école de formation d’acteurs, l’Institut des arts de diffusion - I.A.D., vient compléter les activités pédagogiques existantes.
1978 Fondation de l’Atelier théâtral de Louvain-La-Neuve en tant que centre international de création artistique (mise en scène et présentation, à Louvain-la-Neuve et en tournée, du Cercle de craie caucasien de Bertolt Brecht).
28/01/1979 Première occupation du Théâtre Jean Vilar : séance inaugurale avec la création de En attendant Godot de Samuel Beckett, mise en scène par Otomar Krejca.
1988 20ème anniversaire du Centre d’études théâtrales - C.E.T. et des Cahiers théâtre Louvain.
1994/1995 Création du Malade imaginaire de Molière rassemblant plus de 70 artistes - mise en scène d’Armand Delcampe.
1999/2000 25ème anniversaire de l’Atelier théâtral de Louvain-La-Neuve transformé pour l’occasion en Atelier Théâtre Jean Vilar.
2008/2009 L’Atelier théâtral fête ses 40 ans et le Théâtre Jean Vilar a 30 ans d’existence.
Cécile Van Snick est nommée directrice de l’Atelier Théâtre Jean Vilar.

En chiffres

L’Atelier Théâtre Jean Vilar en quelques chiffres

Depuis son installation à Louvain-la-Neuve, l’Atelier Théâtre Jean Vilar a organisé 626 spectacles et accueilli 3.368.292 spectateurs.

Il a monté 140 spectacles sur fonds propres ou en coproduction.

L’Atelier décentralise ses productions et compte de nombreuses représentations à l’étranger dans plus de 140 villes différentes, en France, aux Pays-Bas, en Suisse, au Canada, en Italie…

Chaque année, il rassemble environ 60 000 spectateurs au siège et de 10 000 à 15 000 en décentralisation.

Il réalise près de 40 % de recettes propres dans son budget.

Son taux de fréquentation au siège atteint 80 à 85 %.

L’équipe permanente se compose de 25 personnes, en ce compris les équipes administrative et technique, les chefs des salles et le responsable bar.

Livre-anniversaire

Pour en savoir plus…

Découvrez ou redécouvrez l’Atelier Théâtre Jean Vilar à travers un ouvrage édité à l’occasion du 40e anniversaire de l’Atelier théâtral et du 30e anniversaire du Théâtre Jean Vilar.

JPEG - 162.6 ko
Livre-anniversaire

Ce beau livre retrace l’histoire de l’Atelier, de Louvain-la-Veuve à Louvain-la-Neuve en passant par Paris et Avignon. Richement illustré, il évoque des créations et accueils de l’Atelier au travers de photographies de spectacles, de portraits, d’affiches et de coupures de presse. Armand Delcampe y rend hommage à celles et ceux qui ont fait naître puis exister l’Atelier. Un trésor de mémoire.

216 pages couleur
Editions Luc Pire, mai 2009

Prix : 15 € + 5 € de frais de port

INFOS ET COMMANDES
010/47.07.00 - info(at)atjv.be
ou par courrier : Place de l’Hocaille, 6 - 1348 Louvain-la-Neuve

Communiquez-nous vos coordonnées complètes et acquittez-vous du montant par virement au compte IBAN BE10 0014 9305 3504 – BIC GEBABEBB avec en communication "Livre-anniversaire".

Partager
 

Suivez-nous

Instagram
Facebook YouTube Twitter instagram

Atelier Théâtre Jean Vilar | 1348 Louvain-la-Neuve - Belgique

Administration : 010/47.07.00 - info atjv.be
Réservations : 0800/25.325 - reservations atjv.be